fr es ar en 
Prendre rendez-vous en ligne
Tél. : 01 42 81 58 00
Chirurgie du sein

Chirurgie esthétique du sein

Augmentation mammaire par lipofilling ou injection de graisse

Avant lipofilling des seins

Avant lipofilling des seins

Lipofilling des seins après une semaine

Après lipofilling des seins

Résultat à 1 semaine. Cure de ptose avec cicatrices en T inversé et injections de 250 grs de graisse par sein.

Lipofilling des seins après 3 mois

Après lipofilling des seins
Résultat stable à 3 mois. Cure de ptose et lipofilling avec fonte progressive de 20% de la graisse injectée.

L’augmentation mammaire par lipofilling ou injection de graisse est proposée idéalement pour :

 

- Femme présentant une petite poitrine et souhaitant une augmentation mammaire modérée (200 à 250 gr).

 

- Femme mince ou après amaigrissement important ayant déjà bénéficié d’une augmentation mammaire par prothèse et dont les contours sont très souvent trop visibles dans la région du décolleté. Dans ce cas, l’injection de graisse autour des prothèses est parfaitement adaptée pour améliorer et adoucir le galbe du sein,

 

- Femme ne souhaitant pas de corps étrangers (prothèses mammaires),

 

- Femme présentant une petite asymétrie mammaire difficile à corriger par une prothèse. Dans ce cas l’injection de graisse se comporte comme une prothèse sur mesure avec un résultat toujours plus naturel,

 

- En reconstruction mammaire après cancer, la graisse peut être utilisée pour reconstruire la totalité d’un sein n’ayant pas bénéficié de radiothérapie avec dans ce cas, un résultat naturel du sein reconstruit.

Avant lipofilling des seins

Avant ptose mammaire et lipofilling des seins

Lipofilling des seins après 15 jours

Après ptose mammaire et lipofilling des seins
Résultat à 15 jours. Cicatrices en T inversé. Injection de 200 grs de graisse dans chaque sein.

Lipofilling des seins après 3 mois

Après ptose mammaire et lipofilling des seins
Résultat à 3 mois avec réduction de 20% de la graisse injectée.

Généralités sur l'augmentation mammaire par lipofilling

L’injection de graisse autologue provenant de votre propre corps, est une méthode intéressante pour les injections au niveau du visage, des fesses et aussi des seins.

 

Cette technique bénéficie maintenant d’un recul suffisant et d’une évaluation scientifique au long cours satisfaisante.

 

L’injection de graisse dans les seins est réalisée depuis plusieurs années dans le monde et plus récemment, par certains chirurgiens français, sans complication particulière recensée à ce jour.

 

Depuis Novembre 2011, la SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique) a officiellement autorisé l’injection de graisse dans les seins avec toutefois certaines réserves :

 

  • Femmes de moins de 35 ans, sans antécédent familial ou personnel de cancer du sein,

 

  • Un bilan radiologique, mammographique et échographique normal, réalisé par des radiologues experts en pathologie du sein,

 

La patiente s’engage par écrit à se soumettre tous les ans, à un examen clinique régulier par son chirurgien et aussi, un bilan radiologique mammographique et échographique idéalement par les mêmes radiologues experts en pathologie mammaire.

 

Il est maintenant bien admis que l’injection de graisse dans les seins ou lipofilling ne favorise pas le cancer du sein.

 

Le lipofilling est donc une technique nouvelle, sans danger et prometteuse d’augmentation mammaire devant être encadré par des chirurgiens et des radiologues experts pouvant faire bénéficier de leur compétence et de leur expérience à certaines patientes.

 

Le lipofilling des seins permet en une seule intervention chirurgicale, de corriger les excès graisseux localisés de votre corps au niveau de vos hanches, vos cuisses et votre ventre et d’augmenter vos seins avec votre propre graisse, pour un résultat naturel et sans corps étranger. Votre silhouette est ainsi affinée par la lipoaspiration et le galbe de vos seins retrouvé.

 

L’augmentation mammaire par injection de graisse est une intervention chirurgicale esthétique, non prise en charge par la sécurité sociale, et réservée à des chirurgiens plasticiens qualifiés, justifiant d’une large expertise en pathologie mammaire médicale et chirurgicale.

L’intervention chirurgicale pour augmentation mammaire par injection de graisse

L’hospitalisation est de courte durée (1 nuit).

 

La reprise de l’activité professionnelle est très rapide (2 à 3 jours).

 

L’arrêt du sport est préconisé pour une durée de 1 mois environ.

 

Les douleurs postopératoires, sont modérées et calmées par des antalgiques banals type Paracétamol. Ces douleurs sont de courte durée (moins d’une semaine).

 

Un vêtement de contention type lipo-panthy est prescrit au niveau des zones de lipoaspiration pour améliorer le repositionnement de la peau et diminuer l’œdème postopératoire.

 

Les oedèmes et ecchymoses dus à la lipoaspiration disparaissent en moins d’un mois.

 

Au niveau des seins, une réaction inflammatoire et des ecchymoses sont décrites pendant 4 à 6 jours. Des zones indurées peuvent être décrites au niveau des deux seins et pouvant correspondre à une nécrose partielle de la graisse injectée (cytostéatonécrose).

 

En imagerie, des kystes huileux rassurants ainsi que des microcalcifications typiques peuvent être retrouvés. Ces microcalcifications, bien connues des radiologues experts en pathologies mammaires, ne doivent pas inquiéter la patiente ayant bénéficié d’une augmentation mammaire par lipofilling.

 

Les radiologues spécialisés en pathologie mammaire avec qui je travaille, dans le cadre de réunions de concertations multidisciplinaires depuis 15 ans, connaissent particulièrement bien cette modification radiologique du sein après lipofilling. Les contrôles radiologiques devront donc être faits régulièrement avec ces mêmes radiologues, idéalement tous les ans.

 

Le galbe définitif d’un sein augmenté par injection de graisse, ne pourra être validé et apprécié avant 3 à 4 mois post-opératoires.

 

En cas de volume insuffisant, une deuxième injection de graisse au niveau du sein peut être envisagée après un délai raisonnable de 6 mois à 1 an post-opératoires.

 

La graisse injectée dans les seins n’entraîne pas de rejet car elle provient de son propre corps. Les réactions à corps étranger type coque ou fuite de silicone autour des prothèses mammaires n’existent donc pas avec l’augmentation mammaire par injection de graisse autologue.

 

« Mesdames, votre graisse nous est précieuse ». Si vous devez bénéficier d’une lipoaspiration, votre graisse peut être réinjectée au niveau des fesses ou de vos seins pour en améliorer le galbe, mais aussi au niveau de votre visage pour en améliorer l’ovale, pour un rajeunissement plus durable et plus naturel.

 

Cette technique de lipofilling doit être réservée aux chirurgiens plasticiens, qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

Voir l'autre technique d'augmentation mammaire :

Augmentation mammaire par prothèses >> en savoir plus