fr es ar en 
Prendre rendez-vous en ligne
Tél. : 01 42 81 58 00
Chirurgie du sein

Pourquoi j'ai choisi les prothèses mammaires rondes, texturées et le plus souvent en avant du muscle

Je pratique la chirurgie du sein depuis plus de 15 ans à l’Hôpital Saint Louis et en activité libérale dans deux cliniques.

 

Le sein, d’un point de vue embryologique, est une annexe de la peau et est constitué de peau et de tissu glandulaire et graisseux dont la répartition est variable en fonction de l’âge.

 

Chez une femme jeune avant sa première grossesse, le sein est ferme avec une plus grande proportion de tissu glandulaire que de tissu graisseux.

 

Le galbe de ce sein sera idéal sur le plan esthétique si la peau est ferme et élastique.

Pourquoi des prothèses mammaires en avant du muscle

Le sein est simplement posé sur le muscle grand pectoral quand une femme contracte son muscle pectoral, le sein reste souple sans se déformer et reste naturellement dans sa loge.

 

La contraction du muscle pectoral est réalisée dans tous les gestes de la vie quotidienne sollicitant les bras.

 

Quand une prothèse mammaire est placée derrière le muscle, on voit trop souvent au repos un double sillon inesthétique dans la partie inférieure du sein qui correspond au bord inférieur du muscle pectoral qui a été libéré.

 

Lors de la contraction du muscle, la prothèse est chassée de façon réflexe en externe sous le bras, avec une déformation de la partie interne du sein créant une fossette interne disgracieuse plus ou moins étendue (cf photo).

 

Pour éviter cette anomalie, trop souvent visible et se majorant avec le temps, je préfère poser mes prothèses mammaires à visée esthétique en avant du muscle si les conditions anatomiques locales me le permettent.

 

Cette position conserve l’aspect naturel du sein et permet de positionner idéalement la prothèse dans le sillon sous-mammaire.Les suites operatoires sont dans ce cas nettement moins douloureuses .

Augmentation mammaire
Augmentation mammaire

Double contour du sillon sous mammaire au repos

Fossette interne du sein disgracieuse double sillon sous mammaire exagéré en position dynamique avec migration de la prothèse en haut et en dehors

Pourquoi des prothèses texturées

La texturation des prothèses, caractérisée par un relief irrégulier à la surface des prothèses, permet de diminuer les risques de coque rétractile et d’éviter la mobilisation précoce de la prothèse de sa position idéale confectionnée sur mesure par le chirurgien.

Pourquoi des prothèses rondes

Prothèses mammaires anatomiques texturées
Prothèses mammaires rondes texturées

Les prothèses rondes présentent plusieurs profils ou projections permettant de remplir idéalement et naturellement le sein.

J’utilise principalement des prothèses rondes à base large avec une projection modérée, permettant d’obtenir une projection satisfaisante sans visibilité excessive de la prothèse à la partie supérieure du sein.

Prothèses mammaires anatomiques texturées

Prothèses mammaires rondes texturées

Les prothèses rondes en position verticale deviennent naturellement anatomiques avec répartition harmonieuse du gel de silicone dans la partie inférieure de l implant. Le silicone se déplace naturellement dans la prothèse avec le reste du sein.

Je n exclus pas l indication de prothèses anatomiques pour certains cas bien précis.

De plus, si une prothèse ronde tourne autour de son axe de quelques degrés, le sein n’est pas déformé ce qui est malheureusement pas le cas avec une prothèse anatomique.

 

Cette situation, totalement imprévisible dans le temps, peut être difficile à corriger et peut dans un certain cas nécessiter une réintervention chirurgicale pour repositionner cette prothèse anatomique avec un risque de récidive de mal position plus fréquente.

 

Mon expérience en reconstruction du sein m’a permis de mieux codifier mes indications en chirurgie esthétique du sein, de mieux visualiser l’anatomie complexe du muscle pectoral et de ses rapports avec la glande mammaire.

 

En reconstruction du sein après cancer, l’absence totale de glande mammaire impose une position de la prothèse en arrière du muscle avec une forme anatomique pour recréer le sein manquant, avec souvent une prothèse à base large et une forte projection.Dans ce cas la silicone tres cohesive conserve a la prothese une forme definitive et moins mobile.

 

Les prothèses anatomiques que j’utilise en augmentation mammaire à visée esthétique sont réservées aux femmes présentant un bonnet A ou inférieur à A et aux agénésies mammaires.

 

Les prothèses rondes dont le choix augmente régulièrement, que j’utilise de façon préférentielle et large en chirurgie esthétique, me permettent de réaliser des augmentations mammaires naturelles répondant aux désirs de mes patientes.