fr es ar en 
Prendre rendez-vous en ligne
Tél. : 01 42 81 58 00
Chirurgie du sein

Chirurgie réparatrice du sein

Reconstruction mammaire par lambeau de grand droit de l'abdomen

Un excès cutanéo-graisseux abdominal sous-ombilical, ou un véritable abdomen en besace débordant le pubis, représente les meilleures conditions pour réaliser un tel lambeau.


Le sein reconstruit avec des tissus autologues sans prothèse, présente l’avantage de vieillir de la même façon que le sein contro-latéral.


La cicatrice du prélèvement du lambeau de grand droit de l’abdomen (TRAM FLAP : Transverse Rectus Abdominis Muscle) se trouve idéalement dans la région sus-pubienne comme lors de la réalisation d’une plastie abdominale. Une cicatrice péri-ombilicale est associée.


L’intervention reste longue et lourde avec des risques thrombo-emboliques non négligeables.


Les séquelles au niveau de la paroi abdominale existent avec des risques d’éventration ou de voussure pariétale, malgré l’utilisation systématique d’une plaque synthétique de renfort musculaire abdominale.


Une nécrose partielle du lambeau est décrite dans certains cas, avec possibilité de réintervention chirurgicale vers le 10ème jour post-opératoire.


Pour diminuer ces risques au niveau de la paroi abdominale et les nécroses localisées du lambeau, un lambeau micro-chirurgical type DIEP (Deep Epigastric Inférior Perforator) peut être proposé. Cette intervention est réalisée idéalement à l'hôpital et nécessite une surveillance rigoureuse.


Il s’agit d’un lambeau identique avec la même palette cutanéo-graisseuse mais sans aucun sacrifice musculaire abdominal, avec anastomose micro-chirurgicale des vaisseaux épigastriques inférieurs assurant la vascularisation de ce lambeau au niveau des vaisseaux de l’aisselle.


Si dans ce cas, la paroi abdominale est solide, sans utilisation de plaque synthétique et avec des risques de nécrose nettement diminués au niveau du lambeau, cette intervention (DIEP) est longue et peut durer entre 6 et 8 heures. Elle doit être réservée à des équipes chirurgicales entraînées, maîtrisant les techniques de micro-chirurgie.

Avant reconstruction mammaire
Avant reconstruction mammaire

Avant reconstruction mammaire
Séquelles de radiothérapie sévères.
Absence de souplesse cicatricielle.

Après reconstruction mammaire
Après reconstruction mammaire

Après reconstruction mammaire par lambeau de grand droit de l'abdomen pédiculé sans prothèse.
Ventre favorable avec excès graisseux.
Résultat à 3 mois.

Après reconstruction mammaire
Après reconstruction mammaire

Après reconstruction mammaire par lambeau de grand droit d'abdomen.
Résultat définitif à 6 mois avec augmentation du sein gauche par prothèse
ronde en gel de silicone de 200 grs et reconstruction de l'aréole et du mamelon par greffe de peau.

Voir les autres techniques de reconstruction mammaire :

Reconstruction mammaire par prothèses >> en savoir plus

Reconstruction mammaire par lambeau de grand dorsal >> en savoir plus

Reconstruction mammaire généralités >> retour