fr es ar en 
Prendre rendez-vous en ligne
Tél. : 01 42 81 58 00
Chirurgie du sein

Chirurgie esthétique de la silhouette et du visage

Blépharoplastie – Chirurgie des paupières

Généralités sur la Blépharoplastie

La blépharoplastie est une intervention de chirurgie esthétique du contour des yeux, intéressant les paupières supérieures et/ou inférieures. Les hernies graisseuses, le plus souvent situées au niveau de la paupière inférieures, peuvent être retirées dans le même temps si nécessaire.

L’objectif de cette intervention est d’obtenir un rajeunissement du regard. Cette intervention n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Deux consultations sont nécessaires avant la programmation de l’opération.

Un devis est réalisé au cours de la première consultation. Un bilan sanguin et un rendez-vous avec l’anesthésiste sont également indispensables. Une consultation avec un ophtalmologiste est le plus souvent recommandée. Il est conseillé d’interrompre le tabagisme 1 mois avant l’intervention. Les médicaments anti-inflammatoires sont à suspendre avant l’intervention.

L’intervention chirurgicale pour blépharoplastie

La blépharoplastie se déroule, en général, sous anesthésie locale si les seules paupières supérieures sont concernées. Dans le cas contraire, une anesthésie générale est nécessaire. La durée de l’opération est de 1 à 2 heures.

Suites opératoires de la blépharoplastie

Cette intervention peut être réalisée dans le cadre de la chirurgie ambulatoire, c’est à dire avec une sortie le jour de l’intervention, ou après une hospitalisation courte de 24h. Les douleurs post-opératoires, d’intensité variable, sont bien soulagées par les antalgiques classiques donnés par voie orale. Les suites de l’intervention sont accompagnées par un œdème et des ecchymoses autours de l’œil, qui disparaissent en général en moins d’une semaine.

Le port de lunettes teintées est conseillé. Les fils sont retirés entre le 5ème et le 7ème jour post-opératoire. Les pansements sont simples et ne nécessitent pas d’infirmière à domicile. L’utilisation de larmes artificielles peut être utile. Une interruption de l’activité professionnelle est rarement nécessaire. Le sport est contre-indiqué pendant 15 jours.