fr es ar en 
Prendre rendez-vous en ligne
Tél. : 01 42 81 58 00
Chirurgie du sein

Chirurgie esthétique du sein

Réduction mammaire

L’intervention chirurgicale de réduction mammaire

Réduction mammaire avant l'intervention

Avant réduction mammaire

Après réduction mammaire à 3 mois

Après réduction mammaire

Résultat à 2 mois

Ablation de 400 grs de glande dans chaque sein

L’intervention chirurgicale, réalisée sous anesthésie générale, dure en général 2 heures et l’hospitalisation entre 24 et 48 heures.

 

L’intervention chirurgicale de réduction mammaire s’effectue en position demi-assise pour mieux juger la symétrie des deux seins pendant l’opération.

 

Une gêne post-opératoire transitoire au niveau du dos peut être décrite, pendant 2 à 3 jours.

 

Un drainage permet d’éviter la constitution d’un hématome et le drain, positionné sous le bras au niveau de l’aisselle, est retiré par l’infirmière lors du premier pansement, le lendemain de l’opération avant la sortie de la clinique.

 

Les douleurs post-opératoires modérées sont calmées par des antalgiques banals type PARACETAMOL.

 

Ces douleurs s’atténuent progressivement pour disparaître en général en moins d’une semaine.

 

L’ASPIRINE est contre-indiquée en pré et post-opératoire pendant au moins 10 jours.

Avant réduction mammaire

Avant réduction mammaire

Après réduction mammaire

Après réduction mammaire

Résultat à 3 mois. Cicatrices en T inversé. Réduction de 320 grs à gauche et à droite.

Réduction mammaire - Avant
Réduction mammaire - Avant

Avant réduction mammaire

Réduction mammaire - Après
Réduction mammaire - Après

Après réduction mammaire
Résultat précoce à 15 jours.
Ablation de 540 grs de glande à droite et 510 grs à gauche.

Réduction mammaire - Un an après

Un an après réduction mammaire
Cicatrices définitives stables.

Les suites opératoires de la réduction mammaire

Les suites opératoires sont simples avec quelques ecchymoses et un œdème post-opératoire qui disparaît en général entre le 8e et 10e jour.

 

Les pansements, simples à réaliser, sont effectués tous les jours par la patiente dès le lendemain de la sortie de la clinique.

 

Ils doivent être réalisés pendant au moins 10 jours.

 

Les seins et les cicatrices sont douchés à l’eau tiède tous les jours pour assurer une bonne détersion des cicatrices.

 

Les solutions antiseptiques ne sont pas recommandées sur les cicatrices en post-opératoire après le retour à domicile.

 

Ces solutions antiseptiques, trop largement utilisées, peuvent entraîner des réactions inflammatoires et allergiques pouvant être préjudiciables sur la qualité des cicatrices et du résultat post-opératoire.

 

Les compresses siliconées prescrites, seront posées sur les cicatrices, tous les jours après la douche du matin.

 

Le soutien-gorge prescrit effectuera le maintien du pansement en évitant toute matière adhésive pouvant entraîner des allergies cutanées.

 

Le sport est interdit pendant un mois en général voire deux mois pour les sports violents sollicitant le haut du corps.

 

Un arrêt de travail de 3 semaines est habituellement prescrit après une réduction mammaire.

 

Les possibilités d’allaitement peuvent être diminuées après une forte réduction mammaire, mais l’allaitement reste possible dans de nombreux cas.

 

Les consultations post-opératoires sont prévues à une semaine, un mois, trois mois et un an post-opératoire, puis tous les ans avec une mammographie et une échographie mammaire de contrôle tous les deux ans. Les cicatrices, qui peuvent être larges ou hypertrophiques, en général en forme de T inversé ou en ancre de marine, se stabilisent entre 3 et 6 mois après l’intervention chirurgicale. Elles sont définitives, le plus souvent fines et peuvent nécessiter dans certains cas une retouche chirurgicale ou la prescription de patchs compressifs de Silicone en cas de cicatrices très inflammatoires.

 

Les grossesses pouvant modifiées la forme du sein sont déconseillées dans l’année qui suit la réduction mammaire.

 

Le résultat définitif de la réduction mammaire peut être jugé entre 6 et 8 mois post-opératoire.

 

En cas d’hypertrophie mammaire de faible importance, une plastie mammaire verticale peut être réalisée ce qui permet de supprimer la cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire et obtenir une cicatrice en I (péri-aréolaire et verticale).

 

Le bénéfice apporté par la réduction mammaire, tant au niveau des douleurs dorsales que de la disparition de la gêne pour s’habiller ou pratiquer une activité sportive, permet de relativiser voire dans certains cas d’oublier les cicatrices de cette intervention s’atténuant, voire s’effaçant dans la majorité des cas.

Réduction mammaire - Avant
Réduction mammaire - Avant

Avant réduction mammaire

Réduction mammaire - Après
Réduction mammaire - Après

Après réduction mammaire
Résultat définitif à 1 an.
Ablation de 400 grs de glande dans chaque sein.

Réduction mammaire avant l'intervention

Avant réduction mammaire

Après réduction mammaire à 1 semaine

Après réduction mammaire

Résultat à 2 semaines

Ablation de 400 grs de glande à droite et 450 grs à gauche.

Après réduction mammaire à 3 mois

Après réduction mammaire

Résultat stable à 3 mois